• Désormais, le centre de loisirs accueille les enfants le mercredi matin au Pot levé

Conseils aux abonnés

Pensez à vérifier régulièrement votre compteur

Attention aux fuites

Un goutte à goutte c'est 4 litres d'eau par heure soit 35 m3 par an.

Une chasse d'eau c'est 16 litres par heure soit 140 m3 par an.

 

PRECAUTIONS A PRENDRE CONTRE LE GEL

 

      Le compteur qui sert à mesurer votre consommation d’eau est sous votre garde, bien que vous n’en soyez que locataire. Afin de le protéger des rigueurs de l’hiver, pensez à prendre les précautions qui s’imposent :

 

A)    En cas d’absence prolongée, n’omettez pas de vidanger vos ins­tallations. Pour vidanger correc­tement, il faut :

1 – fermer le robinet d’arrêt avant compteur (c'est-à-dire situé entre votre compteur et la canalisa­tion publique),

2 – ouvrir simultanément les ro­binets de vos installations sanitaires afin que l’eau présente dans les conduites s’écoule,

3 – ouvrir le robinet de purge situé à l’aval du compteur (c’est-à-dire entre votre compteur et vos installations intérieures) jusqu’à ce que l’eau ne coule plus, puis le re­fermer,

4 – vérifier que le compteur ne tourne plus (robinet d’arrêt étanche).

N’oubliez pas, une fois la vi­dange terminée, de refermer les robinets de vos installations sanitai­res, ce qui vous évitera de laisser couler l’eau à la réouverture du ro­binet avant compteur lors de votre retour,

 

B)    Si votre compteur est situé en regard enterré, mettez en place au-dessus du compteur une plaque antigel : laine de verre, polystyrène ou bois sont d’excellents protecteurs contre le froid.

 

C)    Pour éviter le gel du comp­teur et des canalisations situés à l’intérieur des habitations :

1 – calorifugez les conduites exposées aux courants d’air  ainsi que le compteur : chiffon, papier journal, carton, paille, mousse, laine de verre peuvent faire l’affaire, s’ils ne sont pas humides. N’oubliez pas toutefois que le calorifugeage des installations retarde le gel, mais n’empêche pas celui-ci, en particulier en cas de froid persistant

2 – en cas de gel intense et prolongé, laissez couler en permanence, dans votre évier, un filet d’eau suffisant de façon à assurer une circulation constante dans votre installation : la dépense est dérisoire en comparaison des dégâts qui peuvent être causés par le gel de vos conduites,

3 –. ne coupez jamais complètement le chauffage en période de froid,

 

D)    Si votre compteur est installé dans un local non chauffé (garage, cave…), s’il est proche d’une ventilation ou si, pire encore, il est à l’extérieur de votre installation mais non enterré, vous pouvez :

1 – soit demander à la ville de MIGENNES de vous présenter un devis en vue de modifier votre installation (cela peut être la meilleure solution en certains cas), lorsque cela est possible,

2 – soit calorifuger soigneusement le compteur et les conduites, calfeutrer portes et fenêtres, placer le compteur dans un caisson… Vous pouvez trouver dans le commerce des gaines isolantes vendues pour différents diamètres de tuyaux.

 

E)     Il est évidemment intéressant de compléter la protection du compteur par celle de vos installations également exposées :

1 – dans tous les cas de figure, interposez un morceau de tuyau non-conducteur (plastique par exemple), à l’aval du compteur, entre celui-ci et les installations intérieures,

2 – mettez hors d’eau, pendant les périodes de gel, les robinets situés à l’extérieur,

3 – en cas de début de gel (que vous pouvez constater par un manque d’eau), vous devez : d’une part, dégeler votre installation (un sèche cheveux ou des serpillières chaudes peuvent suffire pour dégeler une conduite bloquée ; mais n’utilisez jamais une flamme) ; d’autre part, vidanger votre installation comme il est dit plus haut.